Roulette russeDerrière ce titre quelque peu provocateur se cache une réalité littéraire : la littérature russe du XIXè siècle présente de nombreux textes ayant pour thème le jeu de hasard et pour héros un joueur (Pouchkine, Lermontov, Gogol, Dostoïevski). Les romans impliquant la roulette russe à proprement parler sont rares, mais on étudiera les auteurs mentionnés en se demandant dans quelle mesure ce qu’on appelle couramment (et de manière caricaturale) «l’âme slave» est portée à se mettre en danger, y compris au point de risquer sa vie.